"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2438914 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Retraites des femmes : le gouvernement recule devant la mobilisation

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Retraites des femmes : le gouvernement recule devant la mobilisation


Le gouvernement a "décidé de sauvegarder le dispositif" actuel pour la retraite des mères de famille salariées du secteur privé, a déclaré dimanche le ministre du Travail Xavier Darcos, lors de l’émission "Grand Rendez-vous Europe1/Le Parisien/Aujourd’hui en France".

En revanche, le ministre s’acharne à vouloir appliquer sa réforme pour les enfants nés après 2010.

Ce dispositif avait été jugé discriminatoire pour les hommes et remis en cause après que la Cour de cassation, s’appuyant sur la Cour européenne des droits de l’Homme, eut jugé que les hommes devaient bénéficier des mêmes avantages.

S’exprimant sur France 5 hier dimanche, le secrétaire général de la CGT s’est félicité de ce que la mobilisation ait conduit le gouvernement à reculer dans son projet. Bernard Thibault a cependant tempéré : "s’il se confirme (…) que les déclarations de M. Darcos entrent dans la liste" de celles qui sont suivies d’une application, "ce sera une très bonne chose". Bernard Thibault a aussi rappelé pourquoi la CGT refuse la remise en cause de ces MDA au nom d’une prétendue inégalité entre les hommes et les femmes : "la première des injustices, c’est l’écart de rémunérations entre les hommes et les femmes qui, à la retraite, va grandissant : 30 à 40% d’écart".


Brève mise en ligne le 21 septembre 2009