"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2406795 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Rendez-vous retraite 2010 : la CGT exige de négocier sur la pénibilité avant toute réforme

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Rendez-vous retraite 2010 : la CGT exige de négocier sur la pénibilité avant toute réforme


La CGT fait de la reprise des négociations sur la la prise en compte de la pénibilité dans l’âge de la retraite, "un préalable à de nouvelles discussions sur la réforme des retraites dans leur globalité", a déclaré Bernard Thibault devant 1700 salariés réunis hier, 28 octobre à Saint-Denis, par la fédération CGT Construction-bois-ameublement .

Le secrétaire général de la CGT a appellé à "augmenter la pression sur les politiques" sur ce dossier bloqué depuis que le patronat a alors mis fin en juillet 2008 aux longues négociations sur le sujet, renvoyant la balle au gouvernement. "Il ne s’est rien produit depuis", a rappelé Bernard Thibault. "Le patronat n’a pas changé de position et ne souhaite pas négocier, cherchant à utiliser le rendez-vous retraites fixé par le président de la République en 2010 pour noyer le sujet dans la problématique générale des retraites", a poursuivi Bernard Thibault pour qui "cette ficelle est un peu grosse".

"Il souhaite ainsi s’exonérer de cette négociation en demandant à ce que les autres salariés mettent la main à la poche, si d’aventure il y a des mesures spécifiques pour ceux qui occupent des emplois pénibles", a estimé le secrétaire général de la CGT.


Brève mise en ligne le 29 octobre 2009