"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440159 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Jardins d’insertion de Mirande (Gers) : les salariés réclament des conditions de travail conformes et dignes

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Jardins d’insertion de Mirande (Gers) : les salariés réclament des conditions de travail conformes et dignes


Depuis mars 2009, les jardiniers, salariés en contrats aidés de l’association REGAR du site de Mirande qui produit des légumes bio, multiplient les démarches auprès de l’Etat et du Conseil Général du Gers pour la reconnaissance de l’utilité sociale de leur activité et la mise en conformité de leurs locaux.

En effet, de nombreux manquements, tant en terme d’hygiène que de sécurité et de santé ont été constatés mais à ce jour la direction de l’association refuse tout dialogue.

Les salariés du Jardin d’Insertion de Mirande, bénéficiaires de dispositifs d’insertion par le travail, ont le sentiment de ne pas bénéficier des mêmes droits et devoirs que d’autres salariés.

Face à cette situation, l’union départementale CGT du Gers exige que les travaux de mise au norme soient réalisés immédiatement, que les contrats des salariés en insertion soient renouvelés et que des négociations s’instaurent avec les responsables de REGAR.


Brève mise en ligne le 1er décembre 2009