"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2412244 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Pas de coup de pouce pour le Smic

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Pas de coup de pouce pour le Smic


Au 1er janvier 2010, le Smic horaire sur la base de 35 heures mensuel passera de 8,82€ à 8,86€ soit une augmentation de 0,04 centimes de l’heure. Pour un mois de travail, les 2,6 millions de salariés payés au Smic recevront une aumône de 6,67€ en plus, soit un salaire de 1 343,77€ brut, environ 1057€ net, à partir du 1er janvier prochain.

Pour tous les salariés obligés de travailler à temps partiel ou réduits à des petits boulots occasionnels, ce n’est pas cette augmentation dérisoire qui va leur dépasser le seuil de pauvreté.

Pour la quatrième année consécutive, le gouvernement a décidé qu’aucun coup de pouce ne sera donné au Smic.

Cette augmentation misérable est une véritable insulte à l’égard des salariés, un mépris affiché alors que dans le même temps des dizaines de milliards d’€ ont été mis à disposition des banquiers pour se renflouer, des patrons de l’automobile alors même qu’ils continuaient à licencier, et que l’emprunt décidé par N. Sarkozy va permettre aux financiers et aux banquiers de faire une culbute supplémentaire.

Pour nous, plus que jamais, par la convergence des luttes, les mobilisations, c’est un Smic à 1500€ net, et une augmentation de 300€ net pour tous qu’il faut à tous les salariés.


Brève mise en ligne le 15 décembre 2009