"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2441747 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Solidarité avec les salariés d’Apex BP Solar à Saint-Mathieu-de-Tréviers (34)

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Solidarité avec les salariés d’Apex BP Solar à Saint-Mathieu-de-Tréviers (34)


En débrayant massivement lundi 8 février, les salariés d’Apex BP Solar à Saint-Mathieu-de-Tréviers ont réussi à attirer l’attention sur le scandale que constitue le projet de restructuration de la direction de la multinationale British Petroleum.

Une cinquantaine d’emplois sont en effet directement menacés sur le site de St Mathieu et ceux des DOM de cette entreprise spécialisée dans le développement de produits et de solutions dans le photovoltaïque mais ce sont indirectement 150 emplois concernant les fournisseurs, les transporteurs et les installateurs qui sont ainsi mis en danger dans la région Languedoc-Roussillon détentrice des records de chômage. A l’échelle nationale ce sont 1500 emplois qui sont concernés !

Ces suppressions d’emploi ont, malgré les dénégations des dirigeants, une motivation strictement financière : le chiffre d’affaire de BP Solar ayant doublé en trois ans, ce n’est que pour satisfaire les exigences des actionnaires et des grands patrons de la multinationale que ce plan social a été décidé.

Décidément leurs profits valent plus que la vie des salariés !

Nous apportons tout notre soutien à l’action engagée par les salariés d’Apex BP Solar pour refuser la destruction de leurs emplois.


Brève mise en ligne le 17 février 2010