"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2442176 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Régularisation de tous les sans-papiers

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Régularisation de tous les sans-papiers


Depuis des décennies, les travailleurs immigrés sans-papiers sont au cœur du système économique et producteurs de richesses qui accroissent les dividendes des actionnaires. Ils payent leurs impôts, les cotisations à la sécurité sociale, mais faute de papiers en règle ne bénéficient pas des prestations en retour.

Depuis le 1er octobre, 6000 travailleurs sans-papiers employés dans le BTP, le gardiennage, la restauration, le nettoyage, l’aide aux personnes, l’intérim, notamment, sont en grève pour obtenir une régularisation globale et non pas au cas par cas.

Quant au ministère, il est plus préoccupé par son quota d’expulsions à accomplir que par la régularisation de travailleurs.

C’est pourquoi un collectif a lancé l’initiative d’une journée sans immigrés, le 1er mars, intitulé "24 heures sans nous".

Soutenant cette initiative, nous réaffirmons notre exigence d’une régularisation globale de tous les sans-papiers et de l’égalité des droits politiques, économiques et sociaux.


Brève mise en ligne le 1er mars 2010