"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2408986 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
SNCM et CMN (Corse) : accord à l’arraché pour l’emploi et le service public

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

SNCM et CMN (Corse) : accord à l’arraché pour l’emploi et le service public


La lutte menée par les marins CGT de la SNCM et de la CMN, avec le soutien actif de toute la CGT a abouti le 25 février à la signature d’un protocole d’accord qui prévoit notamment la requalification de 40 emplois en CDI à la SNCM. Un conflit victorieux qui encourage à mobiliser sur les questions d’emploi le 23 mars prochain.

Points actés :
- dans le cadre de l’intérêt général, une mission parlementaire, composée de tous les groupes politiques, sera chargée d’analyser les effets du dispositif d’aide sociale, les conditions de la concurrence et leurs impacts sur la délégation de service public. Les conclusions seront présentées avant fin avril à la Collectivité territoriale corse (CTC). (engagement du Gouvernement en réponse au conflit)
- aucune signature, par la CTC, avant le 21 mars pour l’octroi de l’aide sociale avec tout nouvel opérateur.
- le projet présenté au Comité d’Entreprise, concernant la vente de 3 navires, est retiré. L’ensemble, de la flotte SNCM, est maintenu jusqu’au débat à la CTC. La CMN s’engage à se mettre en situation (évaluation de sa flotte) pour répondre à la future délégation de service public.
- 40 Emplois sont créés à la SNCM. (requalification de CDD en CDI).

Dans un communiqué commun de la CGT SNCM, CMN, comité régional CGT de Corse et Union départementale CGT des Bouches du Rhône, ces organisations voient "l’aboutissement d’un parcours entamé par la CGT pour que la Corse et les Corses, bénéficient d’un service public de qualité, tout au long de l’année à partir de tous les ports de Corse, porteur d’emplois qualifiés et apportant le maximum de retombées économiques dans les régions concernées."


Brève mise en ligne le 1er mars 2010