"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2441832 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Budgets des hôpitaux : étranglement annoncé !

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Budgets des hôpitaux : étranglement annoncé !


Le gouvernement a annoncé un gel général des tarifs hospitaliers. Certains d’entre eux, seront même en diminution importante.

Reniant ses propres engagements, le pouvoir prétend aligner à court terme tarifs des hôpitaux et des cliniques commerciales, sans tenir compte des missions de service public remplies par l’hôpital.

Ainsi, les activités coûteuses comme la réanimation, les accidents vasculaires cérébraux ou les grossesses à risque, essentiellement pratiquées à l’hôpital, sont mal financées, tandis que les activités pratiquées en cliniques sont largement rémunérées.

Ce gel des tarifs hospitaliers annonce une accélération dramatique des restructurations hospitalières, des fermetures de lits, de services, comme on le voir dores et déjà à Paris, avec les 4000 suppressions d’emplois à l’AP-HP, et dans toutes les régions.

Nous exigeons l’abrogation de la "tarification à l’activité" et de la "convergence tarifaire" public-privé, ainsi que l’abrogation de la loi Bachelot "Hôpital Patients Santé et Territoires".

Des actions unitaires sont engagées pour la défense de l’ensemble des services publics. Dans ce cadre, il faut s’opposer à la privatisation organisée de l’Hôpital, pilier essentiel de l’égalité de tous devant les soins, et obtenir l’attribution des moyens nécessaires (personnel, investissement) garantissant à tous un service public hospitalier de qualité et de proximité.


Brève mise en ligne le 11 mars 2010