"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Voeux 2018

    La section syndicale CGT de l’Adapei-Papillons Blancs d’Alsace vous présente ses meilleurs vœux de Liberté, d’Égalité, de Solidarité, de Justice et de Paix…

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2488265 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le lundi 5 février 2018
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Baromètre Réalités Cadres CSA/Ugict-CGT : 84% des cadres inquiets pour les retraites

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Baromètre Réalités Cadres CSA/Ugict-CGT : 84% des cadres inquiets pour les retraites


La dernière livraison du baromètre Réalités Cadres CSA/Ugict-CGT vient de livrer des évolutions intéressantes sur l’état d’esprit des cadres par rapport au travail, à l’entreprise, à leur rôle, leur place et leur rapport au syndicalisme. Actualité sociale oblige, le baromètre 2010 consacre un chapitre à la "très forte inquiétude sur l’avenir des retraites" avec plus de 8 cadres sur 10 qui se disent inquiets (84 %).

Une inquiétude encore plus forte chez les jeunes diplômés (85%) et les femmes +5 points, (88%.) A noter que cette inquiétude ne provoque pas de repli des cadres vers les solutions proposées par le gouvernement et le patronat. Ainsi, la préférence pour un système par répartition est plébiscitée par 70% des cadres, (74% des jeunes diplômés), contre seulement 57% des Français. Un chiffre d’autant plus intéressant que ces salariés sont justement la cible des produits assurantiels par capitalisation.

Quant aux solutions à mettre en oeuvre pour le financement des retraites, la taxation des revenus financiers est demandée par 73% des cadres (76% des jeunes diplômés et femmes cadres), contre 50% de l’ensemble des Français, tandis que l’introduction de la capitalisation ne fait toujours pas recette (24%), dont jeunes diplômés (23%.) Enfin la proposition de l’allongement de la durée des cotisations reste minoritaire parmi les cadres, 55% contre (et 60% parmi les jeunes diplômés.)


Brève mise en ligne le 11 mars 2010