"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2409073 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Renault Guyancourt (Yvelines) : troisième suicide reconnu comme accident de travail

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Renault Guyancourt (Yvelines) : troisième suicide reconnu comme accident de travail


Pour la troisième fois, le tribunal des affaires de Sécurité sociale (TASS) de Versailles a reconnu mardi comme accident du travail le suicide à son domicile en février 2007 d’un technicien au Technocentre Renault.

Les juges du TASS, concluant que "l’acte suicidaire de M. D. est survenu par le fait du travail". Dans les motivations du jugement, ils indiquent que "la hiérarchie a confié à Raymond D. un objectif à atteindre sans s’interroger sur la capacité psychique et physique de son salarié à supporter cette charge accrue de travail".

Pour Jean-François Naton, administrateur CGT à la Cnam, la reconnaissance est encore difficile, les employeurs invoquant "l’individu et sa fragilité", pour éviter de verser des indemnités et de voir leurs cotisations à la sécurité sociale augmenter.

Pour Christophe Dejours, psychologue et auteur de "Suicide et travail, que faire ?", le lien avec le travail peut être établi en cas de suicide au bureau ou en dehors si la personne a laissé une lettre accusant son travail ; pour les autres cas, le lien est souvent plus difficile à identifier.

Dans ce cas précis, dans la lettre qu’il avait laissé avant de mettre fin à ses jours, ce salarié de 38 ans avait écrit : "je ne peux plus rien assumer, ce boulot c’est trop pour moi, ils vont me licencier et je suis fini, je ne saurai pas faire son top série de merde à Ghosn (sic) et à Hamel, pardon, bonne chance".


Brève mise en ligne le 11 mars 2010