"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2442481 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Bricolage "éducatif"

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Bricolage "éducatif"


"Décréter la mobilisation générale" pour justifier l’appel à des enseignants retraités ou des étudiants non formés afin de remplacer les enseignants absents c’est ce qui s’appelle un sabotage en règle du système éducatif.

Il est pédagogiquement irresponsable d’envoyer des personnels non formés devant des classes et par là même de faire croire que enseigner est un métier qui peut s’exercer sans préparation.

La destruction de la formation des futurs professeurs, à l’œuvre depuis plusieurs années et qui arrive à son terme avec la mastérisation, et la suppression massives de postes, par dizaines de milliers, année après année, se conjuguent pour fragiliser au maximum le service public d’éducation.

Aussi bien dans le 1er degré que dans les collèges et lycées, les exemples de professeurs en congé non remplacés se multiplient, si bien que plusieurs parents ont déposé des plaintes devant des tribunaux.

Contre cette politique de destruction massive que mènent le gouvernement Sarkozy et son actuel ministre de l’éducation, depuis début février des grèves et des manifestations se sont multipliés, notamment dans l’académie de Créteil, en Ile-de-France, mais pas seulement.

Le 12 mars, une grève nationale est appelée par les organisation syndicales enseignantes contre les suppressions d’emplois, les réformes en cours, la mastérisation de la formation.

Contre la gravité des attaques, il faudra que le 12 mars soit une rampe de lancement vers une reconduction de la mobilisation contre les réformes du gouvernement, le développement de l’emploi précaire, les 16000 suppressions de postes prévues en 2010 et pour la création de tous les postes nécessaires pour un service public de l’éducation de qualité


Brève mise en ligne le 9 mars 2010