"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Voeux 2018

    La section syndicale CGT de l’Adapei-Papillons Blancs d’Alsace vous présente ses meilleurs vœux de Liberté, d’Égalité, de Solidarité, de Justice et de Paix…

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2461528 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le jeudi 4 janvier 2018
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Les sénateurs CRC-SPG dénoncent deux "mauvais coups" contre le handicap

Infos du médico-social

article précédent    article suivant


Les sénateurs CRC-SPG dénoncent deux "mauvais coups" contre le handicap



PARIS, 28 juin 2011 (AFP)

Les sénateurs du groupe CRC-SPG (communistes et Parti de gauche) ont dénoncé mardi deux "mauvais coups" contre le handicap avec l’adoption de "deux dispositions portant atteinte aux droits les plus fondamentaux" des handicapés : "le droit au travail et à l’accessibilité".

Dans le cadre de l’examen de la proposition de loi relative à l’apprentissage, la majorité sénatoriale, avec le soutien du gouvernement, a adopté "une disposition qui permet aux entreprises ayant recours à des groupements d’employeurs, de s’exonérer à bon compte de leur obligation d’embauche dès lors que le salarié temporairement mis à disposition présente un handicap", ont déclaré les sénateurs CRC-SPG.

Ils ont également dénoncé un article de la proposition de loi UMP sur les maisons départementales des personnes handicapées, qui vient en deuxième lecture mardi au Sénat et qui prévoit d’accorder des dérogations aux règles d’accessibilité au bâti neuf.

"Chaque fois que l’on rend un bâtiment accessible aux personnes en situation de handicap on le rend accessible à toutes et tous, aux parents avec leurs poussettes comme aux personnes âgées", a souligné Isabelle Pasquet, sénatrice CRC-SPG chargée des questions de handicap pour son groupe.

Cet article, le 14 bis, a soulevé la colère des associations de personnes handicapées, dont l’Association des paralysés de France (APF).



Article mis en ligne le 28 juin 2011 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68